Ah! Ces belges, Ces flamands, Ces wallons, mes chers Amis

Ah! Ces belges, Ces flamands, Ces wallons, mes chers Amis

dinsdag 6 november 2012 00:40

Je n’ai pas les mots pour renouveler une fois de plus, ma  reconnaissance, ma sympathie, mon amitié sincère et l’amour que je porte à toute la communauté belge, en particulier mes camarades de lutte, les syndicalistes. Notre passion commune, celle de défendre les intérêts matériels et moraux de tous les travailleurs sans distinction de race et de religion, justifie votre déplacement à Niamey. Chers camarades de lutte, chers frères, Merci d’être parmi nous à Niamey malgré les conditions climatiques, les  risques d’insécurité au Sahel, vous surmonter tous ces obstacles pour contribuer à l’amélioration des conditions de travail des salariés Nigériens. Merci infiniment Camarades que je nomme ici,

Piet, Luc, Zuzi, Veerle, Hubert et son épouse Anne Marie, Marc 1, Marc 2, Filip, Hilde, Rudi, Tanja et Karine.

L’humanité a besoin de votre engagement, de notre engagement à tous et à toutes pour contribuer à l’aspiration et à l’instauration partout où cela est nécessaire de la paix, de la justice, de solidarité. La conviction de ces  femmes et ces hommes c’est de  transcender les frontières de la civilisation et de la culture pour faire un don de soi pour un monde plus juste, plus équitable,  plein d’amour et du bien être.

La leçon fondamentale que je tire de la visite au Niger de nos camarades et amis d’Acv vaas tender me réconforte dans mon analyse de tous les jours sur les valeurs humaines.

Ainsi, durant la semaine que nous nous sommes côtoyés, j’ai rencontré des femmes et des hommes de grand cœur avec qui nous avons partagé des moments de fortes émotions, de plaisanterie et de camaraderie. C’est pourquoi je me permets de porter mon appréciation personnelle sur ces camarades et amis Belge.

  • Je commence par mon ami et frère Piet, c’est lui qui m’a surnommé l’homme de l’eau, en 2007, durant le congrès de la CNT à Niamey et depuis lors, l’amitié  et l’estime se sont installées entre nous. Piet, je voudrais, te dire personnellement que j’apprécie ton sens élevé du devoir, et d’amitié  et d’humanisme hors pair. Ces valeurs sont très bien perçues par l’ensemble de nos militantes et militants, et je pu dire que tu as insufflé à la CNT la force vitale dont elle a tant besoin pour être aujourd’hui, cette organisation qui force l’admiration parce ce que simplement elle, qui contribue à n’en point douter à l’amélioration des conditions de vie des salariées au Niger. Longue vie à toi et merci.
     
  • Camarade luc, au début de notre rencontre je ne pensais pas sincèrement être en face d’une personne aussi simple, modeste, aimable, très sympathique et animateur, Ce sont des qualités d’un bon leader, continué comme ça.
     
  • Zuzi ,  ma chère camarade l’échange de point de vue, que j’ai eu avec toi au 2ème jour de la visite, quand nous fêtions l’anniversaire de Marc1 m’a beaucoup touché, tu m’a parlé de  l’émotion  et de la désolation de toute l’équipe sur ce qu’il ont vue à l’hôpital de Niamey et j’ai compris tout de suite que quelque chose à changer en toi mais également en tous les 12 autres camarades ce jour-là.
     
  • Veerle, tu as dormie  au moment où il ne fallait pas, sans doute tu n’as pas vécu l’ambiance et la démonstration de dance  du président fédéral, mais ce n’est pas grave,  Filip, Tanja et Hubert ont immortalisé ce moment. Pendant la visite à l’usine de Goudel, je t’ai beaucoup observé apprécié la nature et principalement les insectes les plus beaux du monde, c’est-à-dire les papillons, nous avons un point en commun, c’est la nature. Bon vent camarade;
     
  • Mes  Amis Anne et Hubert, j’ai remarqué que vous débordé d’énergie positive, votre geste de 300 euro en faveur des femmes fistuleuse, de la pédiatrie en ai la parfaite illustration, je vous encourage à œuvrer dans ce sens car, des gestes de cette nature peuvent sauver des vies et la vie est sacrée ; Que notre dieu tout puissant vous le reconnaissent merci sincèrement  à Mr et Mme.
     
  • Marc 1 mon cher ami, je voudrais très sincèrement que notre amitié, ne s’arrête pas là, je souhaite qu’elle continue, parce que j’ai vu en toi quelque de bien, de simple, un homme de cœur.  Joyeux anniversaire un fois de plus.
     
  • Mon cher camarade, Marc 2 ta  2ème patrie c’est la Russie et je suis d’accord avec toi, car la femme doit être un centre d’intérêt majeur toi et moi on s’est compris et accordé tout de suite. Ta démonstration en soudure à l’atelier de Goudel a été beaucoup appréciée par mes collaborateurs.
     
  • Mon cher Filip,  tu es l’homme-orchestre, car ta présence parmi le groupe est fondamentale, aucune image ne t’échappe, toujours lucide, durant la semaine tu à descendu  36 bouteilles de Coca cola et/ ou de Fanta, en lieu et place de la bière Niger, je demande si tu es un vrai Walon, j’attends la réponse. Mais ce qui est sur tu es Belge et c’est cela l’essentiel. Merci de ta disponibilité.
     
  • Hilde, ma chérie, je voudrais te faire un témoignage particulier, car le Samedi au jardin,  tu as posé un acte très digne et plein d’enseignements pour nous Nigériens. Tout le monde a vu, mais moi j’ai observé longuement ton acte, que j’explique ici : tu as pris dans tes bras un bébé de 2 ans, tu l’as porté sur ta poitrine avec toute la délicatesse d’une mère, le bébé s’est endormi  tout de suite car il se sentait sur un matelas d’amour, rassurant et apaisant, Tu l’as gardé pendant plus 1heure en le contemplant avec amour, et c’était magnifique, vraiment magnifique, merci ma grande.
     
  • Mon frère Rudi, tu es le sage du groupe, très timide, mais je suis convaincu que derrière la forte personnalité que tu dégage, nous avons un homme de paix, et d’engagement, j’ai beaucoup d’estime pour toi. 
     
  • Tanja, la benjamine du groupe, je voudrai te dire  que tu incarne la beauté belge, parce que ce que tu es très belle, mais au-delà de cette beauté physique, et en discutant avec toi, j’ai découvert une âme sensible et une autre beauté, d’ailleurs la meilleur celle du cœur. Tu incarne ces deux beautés. Je souhaite que tu dises à maman que tes 200 chameaux, au vu de la beauté que tu incarne tu en n’a fait cadeaux aux nigériens Merci la présidente.     

L’homme de l’eau

  Quelle histoire

                                                 Quelle affaire

dagelijkse newsletter

take down
the paywall
steun ons nu!