Parlement:: échec d’action/réussite de dissuasion?
Daklozen, Kamer, Mensen zonder papieren, Actiegroep -

Parlement:: échec d’action/réussite de dissuasion?

zondag 19 december 2010 02:32

Parlement:: échec d’action/réussite de dissuasion?
 

Bon, celles et ceux qui étaient au Parlement en espérant que la voix des citoyens serait entendue par une assemblée de parlementaires amorphes et/ou absents et traitant cette après-midi de la question du relogement des SDF avec ou sans papiers à BXL… en sont pour leurs frais. PLusieurs personnes virées des lieux, une personne violentée dans un combi de police et au moins une tentative d’intimidation nominative.

(Article complet dans quelques jours sur Indymedia BXL)

Un parlement à moitié vide en pleinière

La police militaire et les services d’ordre du parlement intreviennent manu-militari

Pour rappel, l’invitation à cette présence au Parlement cette après-midi :

https://bxl.indymedia.org/events/741

Bon, celles et ceux qui étaient au Parlement en espérant que la voix des citoyens serait entendue par une assemblée de parlementaires amorphes et/ou absents et traitant cette après-midi de la question du relogement des SDF avec ou sans papiers à BXL… en sont pour leurs frais.

Plusieurs personnes virées manu-militari, une intimidation de plus sur un rapporteur des médias indépendants et, surtout, une demie-inconnue sur ce qui s’est passé dans une des camionnettes de la police stationnée rue de Louvain en attente des “dangereux anarchistes”. Une jeune femme, pacifique, a été emmenée dès le début de la présence des citoyens attentifs à la séance et violentée dans le véhicule avant transfert à l’Amigo. Elle va bien, a vu un médecin et, dès demain, un article sur ce site reviendra sur les évènements.

Nous notons (en tribune et dans les couloirs) la présence “dissuasive” de quelques autres policiers en uniformes et de 4 à 8 policiers en civils de la zone de police BXL-Ixelles. Selon un responsable du service d’ordre interne du parlement avec qui j’ai pu m’entretenir, ils n’auraient pas le droit d’accès aux lieux hors convocation du président de la Chambre (cette fois André Flahaut), ce qui n’avait pas été le cas à sa connaissance (au régistre). Notons aussi qu’une personne non identifiée et refusant de décliner sa qualité est intervenue en tout début de séance pour faire sortir et “interroger au passage” un citoyen spectateur dépité.

Bron :

Publié: Friday 17 December 2010 00:42 par Bastien 
bxl.indymedia.org

[Les photos sont celles de l’article du quotidien ‘De Standard’, repris en lien]

Links:

L’article sur De Standard online 

dagelijkse newsletter

take down
the paywall
steun ons nu!