Intal bxl Philippines presents Belgian première of “DUKOT”
Filipijnen, Intal -

Intal bxl Philippines presents Belgian première of “DUKOT”

zaterdag 13 november 2010 12:27

A MOVIE ON THE CONTROVERSIAL ISSUE OF DISAPPEARANCES IN THE PHILIPPINES

START: 01/12/2010 – 19:00

 

Le mercredi 1 décembre intal Bxl Philippines vous invite à la première belge du film ‘Dukot’ (Disappearances). Le film traite de la problématique controversée des disparitions politiques aux Philippines et est basé sur des évènements réels. Nous espérons donc vous accueillir nombreux à cette séance qui se déroulera au Cinéma RITS à 19h. Après, la discussion continue au RITS café. A bientôt

Quand? Mercredi 1 décembre

Où? Cinema RITS, 70 Rue Dansaert, 1000 Bruxelles

P.A.F.? 2€

Le film est en Tagalog, sous-titré en anglais

affiche Dukot Brussel

“Dukot” raconte l’histoire d’un jeune homme, Junix (joué par l’acteur Allen Dizon) qui est repris dans la liste dite ‘Order of Battle’ de l’armée philippine, parce qu’il organise les paysans ainsi que la communauté indigène dans la montagne. Lors d’un rendez vous avec son amie (joué par l’actrice Iza Calzado), une ancienne activiste qui travaille maintenant dans un call center, les 2 sont enlevés.>

Les parents de Junix et Maricel partent à la recherche de leurs enfants. Soutenus par une organisation des droits de l’homme, ils visitent des camps militaires, des morgues et des tombes collectives. Ils demandent l’aide de la justice. Leur recherche reste sans résultat jusqu’à l’apparition d’une pièce à conviction qui vise les militaires.

“Dukot” a été chaleureusement accueilli au Festival International du Film à Montréal en 2009. Le film a été montré dans différentes villes au Canada, aux Etats Unis, au Japon, à Hong Kong, au Royaume Uni, à Rome, aux Pays Bas et maintenant en première en Belgique.

La problématique des assassinats et des disparitions politiques ne nous est pas inconnue. Depuis 2001 on a enregistré plus de 1000 assassinats politiques par l’organisation des droits de l’homme philippine Karapatan. A côté de cela, plus de 200 personnes ont disparu. Pratiquement aucun cas n’est élucidé et les assassins sont libres dans ce climat d’impunité.

Le 27 octobre nous avons eu la visite de Raymond Manalo, lui même victime d’une disparition imposée, et de Concepcion Empeño, la mère d’une étudiante activistes, Karen. Vous pouvez lire ici l’interview ‘Disparitions aux Philippines: un cauchemar sans fin‘.

Nous participons activement avec intal à la campagne Stop the Killings, qui organise le samedi 11 décembre une vraie journée de solidarité de 15h à 21h. Vous trouvez le programme complet ici et le site web de stopthekillings.be. Me Empeño témoignera aussi.

Nous espérons vous retrouver tous le 1 décembre et le 11 décembre!

Toute info sur le film et/ou la campagne sur: bxl.philippines@intal.be ou 02/2092357

Bron : Intal-Filipijnen  by Vero

Luc Schrijvers is lid van Intal .

dagelijkse newsletter

take down
the paywall
steun ons nu!